Ventes de logements neufs à Nantes : les projets immobiliers en stand-by

Ventes de logements neufs à Nantes : les projets immobiliers en stand-by

Actuellement, la crise du logement neuf à Nantes et dans son agglomération est un sujet très préoccupant. Cela fait référence à des ventes sur plan en baisse et des projets immobiliers qui peinent à voir le jour. Cette situation met en lumière les défis auxquels le secteur immobilier dans la région est confronté.

Concernant la baisse des ventes et des mises en chantier

Il est important de noter que les ventes sur plan de logements neufs ont fortement reculé à Nantes. D’un autre côté, les mises en chantier ont également connu un effondrement. En effet, malgré la délivrance de permis de construire, de nombreux projets immobiliers ne parviennent pas à se concrétiser.

Cette situation plonge le secteur dans l’incertitude. Cette baisse des ventes et des mises en chantier témoigne des difficultés rencontrées par les promoteurs immobiliers. De plus, elle a provoqué un véritable blocage du secteur immobilier local. Ce qui peut mettre en lumière un décalage alarmant entre l’offre et la demande.

Au niveau de la région Pays de la Loire, la crise est également palpable, avec seulement 19 750 chantiers lancés en 2023, un chiffre bien en deçà des besoins réels. Selon Bertrand Mours, président de l’Oloma, l’observatoire du logement neuf dans la région, il faudrait entre 23 000 et 25 000 logements neufs par an pour répondre à la demande croissante. La situation est donc particulièrement préoccupante dans la métropole nantaise, où la crise du logement neuf atteint des proportions alarmantes.

Les conséquences pour le marché immobilier

Les projections actuelles laissent entrevoir une situation critique pour les années à venir. D’autant plus qu’il est essentiel de souligner que cette crise du logement neuf a des répercussions importantes sur le marché immobilier local. Les perspectives de livraisons de logements neufs sont en chute libre, avec moins de 3 000 logements prévus en 2024 dans la métropole nantaise, contre environ 1 200 dans les prévisions.

Lire aussi :  Comment le crowdfunding immobilier a offert des rendements record malgré les risques accrus

Cette situation risque d’aggraver la pénurie de logements dans la région. De plus, cela peut rendre l’accession à la propriété encore plus difficile pour de nombreux habitants.

Les solutions envisagées pour résoudre ce genre de problèmes

La plongée vertigineuse des livraisons prévues pour 2025 est un signal d’alerte supplémentaire. Cette situation souligne l’urgence d’agir pour relancer la construction de logements neufs dans la région et éviter une crise du logement encore plus sévère à l’avenir. Face à cette crise, les autorités locales et les acteurs du secteur immobilier cherchent des solutions pour relancer la construction de logements neufs à Nantes.

Certaines mesures, telles que des incitations fiscales ou des simplifications administratives, pourraient être mises en place pour encourager les investissements et stimuler la demande. Il est également important de promouvoir des projets immobiliers durables et respectueux de l’environnement.

LAB Urba est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Fondateur du magazine LAB Urba, Justin Malraux apporte un éclairage unique sur les enjeux contemporains de l'immobilier et de l'urbanisme à travers des articles d'actualités

Voir tous les articles