Un château de rêve saisi : sa mise aux enchères crée le buzz avec une baisse de 70%

Un château de rêve saisi : sa mise aux enchères crée le buzz avec une baisse de 70%

Un prestigieux château est mis aux enchères et attire de nombreux acheteurs. La mise aux enchères enregistre une baisse de 70 %, mais des défis attendent encore le futur acquéreur du château de Tirpoil.

Un château de rêve qui attirera beaucoup d’acheteurs

Un somptueux château du 19e siècle, le Château de Tirpoil, est actuellement mis aux enchères, suscitant un grand intérêt parmi les potentiels acquéreurs. Situé à Montilliers (49), à seulement 40 minutes de l’Athènes de l’Ouest et à 1h30 de Paris en TGV, cet édifice prestigieux offre un cadre enchanteur et une histoire captivante.

Érigé à partir de 1842 sur les vestiges d’une maison forte du 15e siècle, ce château de plus de 700 m² s’étend sur cinq niveaux, de la cave au grenier, et propose une bibliothèque, une salle de billard, plusieurs salons et salles à manger, huit chambres, trois salles de bains ainsi qu’une ancienne chapelle.

Chaque porte était munie d’une clé, à l’exception de l’entrée principale, ajoutant une note de mystère à cette demeure historique. Le château est entouré d’un vaste parc de 30 hectares, comprenant 18 hectares de forêts et 12 hectares de prairies, agrémentés de charmants étangs.

La mise aux enchères avec une baisse de 70%

Le prestigieux château est mis aux enchères suite à la mise en liquidation judiciaire de la Société Civile Immobilière propriétaire, en raison de créances impayées. Xavier Verger, un professionnel de renom dans le domaine des ventes aux enchères immobilières, supervise cette vente exceptionnelle. Avec plus de 30 ans d’expérience, cette mise en vente atypique du château de Tirpoil constitue un événement marquant dans sa carrière.

Lire aussi :  Détection renforcée par l’IA : après les piscines, le fisc cible maintenant garages et vérandas non déclarés

La vente aux enchères du château est prévue pour le 25 avril, organisée par les autorités judiciaires ayant saisi la propriété. Ainsi, Xavier Verger, commissaire-priseur et huissier de justice établi à Angers (49), orchestrera les visites du prestigieux domaine à partir du 12 avril, accueillant les potentiels acheteurs intéressés.

Bien que le château soit estimé à environ 3 millions d’euros, son prix de départ aux enchères est fixé à 900 000 euros, représentant une baisse significative de 70 %. Ce montant pourrait évoluer considérablement en fonction des offres faites lors de la vente aux enchères.

Les défis qui attendent le futur acquéreur du château de Tirpoil

Acquérir le château de Tirpoil représente un défi de taille pour son futur propriétaire, compte tenu des diverses exigences d’entretien et des complexités liées à l’occupation actuelle du bien nécessitant des travaux de rénovation conséquents.

Par ailleurs, bien que l’affaire financière ne soit pas désavantageuse, l’acquéreur devra composer avec la présence de l’actuelle propriétaire dans les lieux. En effet, cette dernière conserve le droit de résider dans le château, ce qui pourrait nécessiter une démarche d’expulsion de la part du nouveau propriétaire.

Le document transaction reçu correspond à un titre de procédure d’expulsion, mais cette étape requiert une attention particulière étant donné que le vendeur est une personne âgée et financièrement fragilisée.

LAB Urba est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Fondateur du magazine LAB Urba, Justin Malraux apporte un éclairage unique sur les enjeux contemporains de l'immobilier et de l'urbanisme à travers des articles d'actualités

Voir tous les articles