Résolution de conflits les plus communs en location qui a raison 

Résolution de conflits les plus communs en location : qui a raison ?

Les relations entre les propriétaires et les locateurs font souvent objet de différends. D’autant plus que durant la location et à cause de divers facteurs, un conflit peut surgir à tout moment.

Pour le résoudre et afin de mieux y faire face, plusieurs solutions existent.

Les droits et obligations des deux parties

Lors de la location d’un bien, le propriétaire et le locataire ont des droits et des obligations. Ainsi, le locataire dispose de droits visant à le protéger contre les abus éventuels du propriétaire. Avoir un logement décent respectant certains critères de confort et de salubrité en fait partie. Le logement ainsi que les équipements indispensables à l’habitation doivent être en bon état d’usage. Il a également le droit de jouir paisiblement du logement et le propriétaire ne peut pas perturber cette jouissance.

Concernant ces obligations, le locataire est responsable des réparations mineures et de l’entretien courant du logement. Pour sa part, le propriétaire a le droit de demander des garanties au locataire afin de se prémunir des dégradations du logement ou d’éventuels impayés de loyer. Dans certaines conditions et suivant les plafonds fixés par la loi, le propriétaire a le droit d’augmenter le loyer lors du renouvellement du bail. D’un autre côté, s’il veut reprendre le logement, il doit respecter un délai de préavis.

Les causes des conflits les plus courants

En général, le non-respect des droits et des obligations est souvent source de conflit. Il s’agit, le plus souvent, en premier lieu, des impayés de loyer. Ainsi, si le locataire ne s’acquitte pas de son du, le propriétaire peut prendre certaines mesures et engager une procédure afin de recouvrer ces sommes. Les dégradations du logement au-delà de l’usure normale font aussi partie des causes de mésententes les plus courantes.

Lire aussi :  Marché immobilier : signes de reprise malgré une stabilisation des prix ?

Il faut aussi savoir que les nuisances sonores peuvent grandement affecter la qualité de vie de chaque individu. Ainsi, que ce soit des bruits provenant du locataire, du propriétaire, ce genre de problème peut conduire à un conflit. Puis, à la fin d’un bail, la restitution du dépôt de garantie peut aussi engendrer certains soucis. En effet, dans certains cas, le propriétaire peut décider de retenir la totalité ou une partie du dépôt afin de couvrir des réparations. Toutefois, cela peut mener à un litige surtout lorsque le locataire estime que cette retenue est injustifiée.

Quelques solutions essentielles pour résoudre les conflits

Pour résoudre le conflit, il est important de privilégier le dialogue. En effet, peu importe le litige, il est toujours plus raisonnable de trouver une solution amiable. Par ailleurs, dans le cas contraire, il est tout à fait possible de demander l’intervention d’un conciliateur extérieur.

Si l’une des deux parties ne veut pas y recourir ou si la conciliation n’aboutit pas, saisir un juge pour statuer sur le litige et trancher entre le propriétaire et le locataire est aussi envisageable en dernier recourt.

LAB Urba est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

En qualité de responsable éditorial, j'apporte ma vaste expérience dans les domaines de l'immobilier et du logement. Mon rôle consiste à partager activement mon savoir-faire, contribuant ainsi à renforcer notre positionnement dans ces secteurs passionnants.

Voir tous les articles