Quels sont les impôts locaux en France ? Que payez-vous exactement ?

Quels sont les impôts locaux en France ? Que payez-vous exactement ?

Les impôts locaux représentent une part importante des contributions financières des citoyens français pour le fonctionnement des collectivités territoriales.

Voici les détails des différents impôts locaux présents en France, ainsi que leur collecte et leur répartition entre les différentes entités territoriales. Ensuite, le rôle crucial de ces impôts et les exonérations possibles.

Les impôts locaux en France

Les impôts locaux en France constituent une composante essentielle du financement des collectivités territoriales. Parmi les principaux impôts locaux figurent la taxe d’habitation, qui s’applique à toute personne occupant un logement au 1er janvier de l’année d’imposition. Ensuite, il y a la taxe foncière, qui concerne tant les propriétés bâties que non bâties, et qui est également perçue annuellement.

La taxe sur les logements vacants constitue également une part importante des impôts locaux, visant à encourager la mise en location des biens inoccupés. En outre, la taxe d’enlèvement sur les ordures ménagères est collectée pour financer le ramassage des déchets. Enfin, d’autres taxes comme la taxe sur les résidences mobiles et la taxe sur la vente de terrains agricoles rendus constructibles viennent compléter cet ensemble fiscal.

Répartition entre collectivités territoriales

Les impôts locaux en France sont collectés par les services fiscaux des collectivités territoriales concernées. En pratique, ce processus se déroule de la manière suivante : les mairies sont chargées de collecter la taxe d’habitation ainsi que les taxes foncières. Par la suite, les conseils départementaux prennent en charge la collecte de la part départementale de la taxe foncière, qu’il s’agisse des propriétés bâties ou non bâties.

Lire aussi :  Voici les risques encourus en cas de non déclaration d'une piscine

Enfin, les régions perçoivent également une part de la taxe foncière, spécifiquement sur les propriétés non bâties. Cette répartition permet aux différentes entités territoriales de financer leurs dépenses et services locaux en fonction des besoins spécifiques de leur territoire.

Le rôle crucial des impôts locaux

Les impôts locaux jouent un rôle essentiel dans le financement des dépenses et services des collectivités territoriales. Ces taxes, prélevées par les communes, départements et régions, sont basées principalement sur la valeur des biens immobiliers et sont collectées annuellement auprès des propriétaires fonciers.

Instaurés pour financer les budgets des collectivités, les impôts locaux regroupent diverses taxes telles que la taxe d’habitation, la taxe foncière, la taxe sur le traitement des déchets ménagers et celle sur les logements vacants.

Des possibilités d’exonération

Les impôts locaux sont généralement payés par les propriétaires fonciers, les locataires, les occupants à titre gratuit et les usufruitiers. Cependant, il existe des possibilités d’exonération totale ou partielle pour certains contribuables. Les personnes âgées de plus de 60 ans peuvent bénéficier d’une exonération totale de la taxe d’habitation sur leur résidence principale, sous certaines conditions, notamment de revenus et de composition du foyer.

De même, les personnes âgées de plus de 75 ans peuvent être exonérées de la taxe foncière sur leur résidence secondaire si leurs revenus ne dépassent pas un certain plafond. Il existe également d’autres exonérations spécifiques pour chaque impôt local, et leur éligibilité dépend des critères propres à chaque impôt.

LAB Urba est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Fondateur du magazine LAB Urba, Justin Malraux apporte un éclairage unique sur les enjeux contemporains de l'immobilier et de l'urbanisme à travers des articles d'actualités

Voir tous les articles