PTZ : comment profiter vite du prêt à taux zéro avec votre banque

PTZ : comment profiter vite du prêt à taux zéro avec votre banque

Obtenir son premier logement est un rêve pour de nombreux individus. Pour soutenir ceux qui aspirent à devenir propriétaires, diverses aides financières existent. Parmi les plus attractives, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) se démarque comme une solution idéale pour faciliter l’accession à la propriété.

Ce qu’il faut savoir concernant le PTZ

Le PTZ est un dispositif intéressant pour ceux qui achètent leur première résidence principale ou les primo-accédants. Contrairement à un prêt classique, le PTZ ne génère pas d’intérêts, ce qui le rend plus attrayant. Pour bénéficier du PTZ, se tourner vers sa banque est une option parfaite, car celle-ci joue un rôle central dans la procédure.

Ensuite, pour en profiter, il faut aussi remplir plusieurs conditions. Ainsi, les revenus des emprunteurs ne doivent pas dépasser un certain plafond. Il varie généralement en fonction de la localisation du logement financé ou de la composition du ménage. De plus, le logement doit être situé dans une zone éligible au dispositif.

Un aperçu des nouvelles règles pour profiter du prêt gratuit

La loi de finances pour 2024 a apporté des modifications importantes aux conditions d’obtention du PTZ. Cela concerne principalement les plafonds de revenus et la localisation des logements éligibles. Ces changements ont été mis en application par un décret depuis le début du mois d’avril 2024. Les nouvelles règles concernant le prêt à taux zéro (PTZ) offrent un aperçu des possibilités d’accès à ce dispositif.

La loi de finances se concentre principalement sur l’habitat collectif situé en zone tendue. Pour ce qui est des logements anciens nécessitant des travaux, l’achat reste limité aux zones détendues, à savoir les zones B2 et C exclusivement. Cependant, aucune modification n’a été apportée pour l’achat d’un logement neuf dans le cadre d’une location-accession, d’un bail réel solidaire ou d’un contrat d’accession à la propriété avec taux réduit de TVA, qui reste accessible dans toutes les zones.

Lire aussi :  Une nouvelle prometteuse concernant l'héritage et les frais bancaires

Les plafonds de ressources à respecter pour être éligible au PTZ

Pour bénéficier du PTZ, il est essentiel de respecter les plafonds de ressources établis et révisés au début du mois d’avril. Pour déterminer l’éligibilité au PTZ, il convient de prendre en compte le revenu fiscal de référence des occupants du logement ou le coût total de l’opération divisé par 9, en choisissant le montant le plus élevé.

Par ailleurs, le montant du PTZ lui-même a été ajusté dans le cadre de la réforme. Il est désormais calculé en multipliant le coût total de l’opération par une quotité. Celle-ci peut être de 20 %, 40 % ou 50 %. Cette quotité remplace les anciennes, qui variaient de 10 % à 40 % en fonction de certains critères. Les revenus des emprunteurs entrent également en ligne de compte dans le calcul de la quotité du PTZ.

LAB Urba est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Fondateur du magazine LAB Urba, Justin Malraux apporte un éclairage unique sur les enjeux contemporains de l'immobilier et de l'urbanisme à travers des articles d'actualités

Voir tous les articles