Pourquoi investir dans un parking peut surpasser l'immobilier résidentiel

Pourquoi investir dans un parking peut surpasser l’immobilier résidentiel

L’on pourrait croire que les locations traditionnelles comme les appartements ou maisons sont les plus rentables en ce qui concerne l’immobilier.

Cependant, la réalité est toute autre. En effet, le retour sur investissement des logements peut prendre beaucoup plus de temps que les garages ou place de parking.

Pourquoi les bien de résidences sont moins rentables ?

Tout d’abord placer son argent dans des appartements ou maisons engendre des dépenses financiers élevés. En effet, pour pouvoir acquérir ce type de bien, il faut un capital conséquent.

De plus, les investisseurs doivent au moins avoir 20% d’apport personnel avant de pouvoir souscrire à un emprunt. Il est nécessaire, ainsi, de débourser dans les centaines de milliers d’euros pour devenir propriétaire.

A contrario, investir dans un parking est beaucoup plus simple. Le montant de base à investir est presque moindre.

Les prix des actifs varient de 5 000 euros à 25 000 euros voir plus selon la zone géographique où il se situe.

La somme de l’investissement étant moins conséquente qu’acheter un logement, le retour sur le placement effectué est beaucoup plus rapide.

Dans un second lieu, il faut aussi parler de l’entretien. Les frais liés à la bonne gestion d’un parking sont moins couteux que celle d’une habitation.

Les dégradations journalières des maisons font en sorte que les maintenances à effectuer sont beaucoup plus chères. Fenêtres, sols, chaudières, etc.

Tandis que les parkings n’ont presque aucune charge pour les maintenir en bon état.

Les différences en termes de chiffre

Pour entrer plus dans les détails spécifiques aux différences, il faut s’intéresser aux niveaux de rendements de ces deux types de location.

Lire aussi :  Le livret A reste le placement clé en 2024 pour cette catégorie de français

Dans une même localité, un parking a un taux de rendement plus élevé que les appartements. En moyenne le rendement d’un logement est de 4% et celui d’un parking peut atteindre les 8%. C’est deux fois plus de bénéfices.

Comparer à d’autres types de placement, les parkings sont attrayants. À l’exemple, d’un Livret A qui n’est rémunéré qu’à 3% net pour une année. Les garages peuvent avoir des rendements situés entre 5% et 10% nets par an.

Une facilité de gestion reconnue

En termes d’imposition et de taxation liées aux rendements locatifs, la loi favorise les parkings par rapport aux logements.

En effet, ce type de bien est régie par le Code civil, une souplesse appréciée par les investisseurs. D’autre part, les frais de notaire sont également moindre en comparaison d’une acquisition d’un appartement ou maison.

Côté prix de location mensuel, ces derniers se louent entre 35 euros et 100 euros. Cependant, dépendant de la situation géographique du garage, les prix peuvent augmenter à cause de cette forte demande sur place.

Toutefois, dans ces zones l’acquisition est beaucoup plus chère que dans les zones à petite affluence.

L’unique risque en investissant dans un parking est un éventuel désintéressement soudains des automobilistes pour garer leurs voitures.

Ceci n’arrivera cependant pas d’ici peu, c’est donc un bon outil à utiliser pour faire fructifier son argent.

LAB Urba est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

En qualité de responsable éditorial, j'apporte ma vaste expérience dans les domaines de l'immobilier et du logement. Mon rôle consiste à partager activement mon savoir-faire, contribuant ainsi à renforcer notre positionnement dans ces secteurs passionnants.

Voir tous les articles