Passoire thermique une rentabilité assurée dès l'achat, un paradoxe

Passoire thermique : une rentabilité assurée dès l’achat, un paradoxe ?

Investir dans une passoire thermique peut sembler paradoxal, mais certaines villes françaises offrent des opportunités rentables pour ce type de biens. Une passoire thermique est un logement avec une mauvaise isolation énergétique, souvent classé F ou G dans le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique).

Malgré les coûts initiaux élevés, ces biens peuvent devenir rentables grâce aux incentives gouvernementaux et aux augmentations de valeur post-rénovation.

Qu’est-ce qu’une passoire thermique ?

Une passoire thermique est un bien immobilier avec une mauvaise performance énergétique, ce qui signifie qu’il consomme beaucoup d’énergie pour le chauffage. Les biens classés F ou G dans le DPE sont considérés comme des passoires thermiques.

Bien que ces biens soient moins chers à l’achat, ils nécessitent souvent des travaux de rénovation énergétique coûteux. Cependant, les nouvelles réglementations encouragent la rénovation énergétique, ce qui peut rendre ces investissements plus attractifs à long terme.

De plus, les propriétaires de passoires thermiques peuvent bénéficier d’aides financières pour améliorer l’efficacité énergétique de leurs biens. Les travaux de rénovation peuvent inclure l’isolation des murs et des combles, le remplacement des fenêtres et l’installation de systèmes de chauffage plus performants. Ces améliorations peuvent non seulement réduire les factures d’énergie, mais aussi augmenter la valeur de la propriété.

Les villes où investir dans des passoires thermiques est rentable

Certains marchés immobiliers français offrent des rendements attractifs pour les passoires thermiques. Dans des villes comme Lille, Marseille et Lyon, les rendements locatifs peuvent compenser les coûts de rénovation énergétique.

Ces villes offrent un bon potentiel de valorisation immobilière une fois les travaux effectués. En outre, la demande pour des logements rénovés et éco-énergétiques est en hausse dans ces zones, ce qui peut garantir une rentabilité à long terme.

Lire aussi :  Comment l'immobilier fractionné révolutionne l'investissement accessible

Dans des villes comme Paris et Bordeaux, malgré des coûts d’achat élevés, les rendements attractifs après rénovation sont possibles grâce à un marché locatif dynamique.

Le prix des biens immobiliers dans ces villes augmente régulièrement, ce qui offre des opportunités d’appréciation du capital pour les investisseurs. Investir dans des passoires thermiques dans ces villes peut donc être une stratégie gagnante pour ceux qui sont prêts à entreprendre des rénovations importantes.

Les avantages fiscaux et les aides pour la rénovation

Pour encourager la rénovation des passoires thermiques, le gouvernement propose plusieurs aides financières. Des dispositifs comme MaPrimeRénov’, les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) et les crédits d’impôt permettent de réduire considérablement le coût des travaux de rénovation énergétique. Ces aides peuvent couvrir une partie significative des frais de rénovation, ce qui rend les investissements dans les passoires thermiques plus attractifs.

En plus des aides directes, les investisseurs peuvent bénéficier d’exonérations fiscales et de réductions d’impôts. Par exemple, les travaux de rénovation peuvent être déduits des revenus fonciers, ce qui réduit l’impôt sur le revenu des propriétaires bailleurs. Les propriétaires peuvent également bénéficier de taux d’intérêt préférentiels pour les prêts destinés à financer des projets de rénovation énergétique.

justin malraux
Justin Malraux

Fondateur du magazine LAB Urba, Justin Malraux apporte un éclairage unique sur les enjeux contemporains de l'immobilier et de l'urbanisme à travers des articles d'actualités

Voir tous les articles