Nouvelle méthode infaillible pour repérer les faux dossiers de location

Nouvelle méthode infaillible pour repérer les faux dossiers de location

Pour simplifier la tâche aux bailleurs, une technique de vérification efficace existe. Il s’agit d’un moyen rapide, gratuit et fiable de détecter les fraudes. Grâce à cette méthode, ils sont en mesure de vérifier l’authenticité des informations fournies, réduisant ainsi considérablement le risque de se laisser tromper par de faux documents.

Une tension croissante sur le marché locatif

Le marché locatif français traverse une période de tension accrue, ce qui complique la recherche de logement pour de nombreux locataires. Cela est causé par une forte hausse des taux d’emprunt rendant l’achat immobilier inaccessible pour beaucoup.

Cette augmentation de la demande de locations est accompagnée par la récente interdiction de louer les logements les plus énergivores et la mise en place d’un encadrement des loyers dans plusieurs grandes villes, retirant des milliers de biens du marché locatif.

Ces restrictions, bien qu’importantes pour des raisons environnementales et de justice sociale, ont eu pour effet de réduire l’offre de logements disponibles, créant un déséquilibre important entre l’offre et la demande.

Cette situation de marché tendu entraîne une sélection rigoureuse des candidatures par les bailleurs, qui peuvent se permettre de choisir les meilleurs dossiers.

Un aperçu de l’explosion des fraudes dans les dossiers de location

Il faut savoir que la compétition accrue incite certains candidats à falsifier leurs documents pour paraître plus solvables et crédibles aux yeux des propriétaires.

De ce fait, la fraude dans les dossiers de location est en nette augmentation. Selon certaines informations, un dossier sur cinq à Paris et en petite couronne serait concerné par la fraude, soit une hausse de 15 % par rapport à 2022.

Lire aussi :  Réforme des droits de succession : une complication pour les héritages qui ne se vendent pas

Dans le reste du pays, bien que la fraude soit moins fréquente (un dossier sur huit en moyenne), elle affiche une progression rapide de 30 % depuis 2022.

Les falsifications les plus courantes concernent les fiches de paie. Les candidats retouchent ces documents pour augmenter leur salaire net ou pour modifier leur date d’entrée dans l’entreprise, surtout lorsqu’ils sont encore en période d’essai. Certaines méthodes utilisées, bien que déjà connues, réussissent encore à tromper de nombreux bailleurs.

La solution du code 2D-Doc pour détecter les fraudeurs

Pour résoudre ce problème de fraude et pour vérifier l’authenticité des documents fournis par les candidats, il existe une méthode simple et efficace.

Parmi les pièces souvent demandées pour une location figurent un avis d’imposition ou un Asdir (avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu). Ces documents incluent désormais un code 2D-Doc, garantissant leur intégrité.

Le processus est simple, car il suffit de télécharger une application gratuite pour smartphone, telle que « 2D-doc reader ». En scannant le code 2D-Doc, les bailleurs peuvent vérifier rapidement et gratuitement plusieurs renseignements afin de s’assurer que les informations fournies sont cohérentes avec le reste du dossier.

justin malraux
Justin Malraux

Fondateur du magazine LAB Urba, Justin Malraux apporte un éclairage unique sur les enjeux contemporains de l'immobilier et de l'urbanisme à travers des articles d'actualités

Voir tous les articles