IFI découvrez la ville qui taxe le plus les propriétaires fortunés et ce n'est pas la capitale !

IFI : découvrez la ville qui taxe le plus les propriétaires fortunés et ce n’est pas la capitale !

L’impôt sur la fortune immobilière (IFI) concerne les patrimoines immobiliers non professionnels dont la valeur nette dépasse 1,3 million d’euros. Après un classement, la surprise est que la ville où les Français redevables à l’IFI paient le plus ne se trouve pas en métropole, mais en outre-mer.

Le Gosier, en Guadeloupe, se hisse en tête du classement. Paris, bien que concentrant un quart des foyers assujettis à l’IFI, se place derrière. D’autres villes et arrondissements parisiens suivent de près, reflétant les disparités régionales en matière de charges fiscales pour les propriétaires fortunés.

L’impôt sur la fortune immobilière (IFI) : contribution significative des propriétaires fortunés

Les patrimoines immobiliers non professionnels dont la valeur nette dépasse 1,3 million d’euros sont soumis à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), une taxe instaurée pour remplacer l’impôt sur la fortune (ISF).

En 2023, selon les données de la Direction générale des Finances publiques, 176 000 foyers ont été redevables de l’IFI, contribuant à hauteur de 1,9 milliard d’euros.

Cette taxe vise spécifiquement à imposer les ménages possédant des biens immobiliers de grande valeur. En ciblant ces propriétaires fortunés, l’IFI reflète la concentration de richesses immobilières au sein du pays. Le montant collecté chaque année souligne l’importance de cette taxe dans le système fiscal français.

Allégez votre charge fiscal grâce à l’accompagnement d’un conseiller en gestion de patrimoine ! Remplissez simplement ce formulaire pour obtenir une consultation au plus vite.

La première ville qui taxe le plus les propriétaires fortunés

La ville où les Français redevables à l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) paient le plus se situe en Outre-mer. La première place du classement est attribuée à la ville de Le Gosier, en Guadeloupe.

Lire aussi :  Pourquoi le fisc se trompe souvent sur la taxe d'habitation des résidences secondaires

Cette commune de plus de 27 000 habitants concentre 62 foyers assujettis à cette contribution. En 2023, ces ménages ont payé en moyenne 21 178 euros d’IFI, ce qui fait du Gosier la ville la plus taxée pour les propriétaires fortunés en France.

Ce chiffre remarquable illustre la concentration inhabituelle de patrimoines immobiliers de grande valeur dans cette commune, mettant en évidence une réalité fiscale qui contraste fortement avec celle d’autres régions françaises, même des zones métropolitaines réputées pour leur richesse.

Ce cas exceptionnel soulève des questions sur l’équité et la distribution géographique de la charge fiscale liée à l’immobilier de luxe.

Les autres villes qui taxent le plus les propriétaires fortunés

Outre Le Gosier, d’autres villes françaises imposent lourdement les propriétaires fortunés. Paris, en particulier, concentre un quart des foyers assujettis à l’IFI, avec 43 000 foyers imposables.

En deuxième position du classement, les 4 524 résidents du 7e arrondissement de Paris ont enregistré en moyenne de 18 651 euros. Sur la troisième marche du podium figure la ville d’Arras, dans le Pas-de-Calais, où 53 foyers ont payé en moyenne 16 585 euros.

Ensuite, le 6e arrondissement de Paris, avec 2 980 redevables qui ont versé en moyenne 16 243 euros, Beauvais dans l’Oise, où 65 foyers ont payé 15 403 euros en moyenne, et le 1er arrondissement de Paris, où 613 redevables ont payé en moyenne 14 875 euros.

LAB Urba est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Fondateur du magazine LAB Urba, Justin Malraux apporte un éclairage unique sur les enjeux contemporains de l'immobilier et de l'urbanisme à travers des articles d'actualités

Voir tous les articles