Chèque énergie : éligibilité et montant pour les foyers français en 2024

Chèque énergie : éligibilité et montant pour les foyers français en 2024

Le chèque énergie est une aide financière de l’État destinée à aider les ménages modestes à payer leurs factures d’énergie. Il s’agit d’un dispositif solidaire et écologique, qui vise à réduire la précarité énergétique et à encourager la transition énergétique.

Mais comment bénéficier de cette allocation ? Quel est son montant ?

Obtenir le chèque énergie : la procédure

Ce bon énergique est attribué automatiquement aux ménages éligibles, sans aucune démarche à effectuer. Il suffit de déclarer ses revenus aux impôts, même si vous n’êtes pas imposable. Il est calculé en fonction de deux critères : le revenu fiscal de référence et la composition du foyer. Il est envoyé par courrier postal une fois par an, entre mars et avril. Le chèque énergie est valable jusqu’au 31 mars de l’année suivante. Il peut être utilisé pour payer tout ou partie de vos factures d’électricité, de gaz, de fioul, de bois ou de propane. Il aide aussi à financer des travaux de rénovation énergétique, à condition qu’ils soient réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Le montant du chèque énergie

En 2024, le chèque énergie s’adaptera au revenu fiscal de référence et au nombre de personnes dans le foyer. Plus la rémunération est faible et plus le foyer est nombreux, plus le montant de l’allocation sera élevé. Il pourra aller de 48 euros pour une personne seule (avec un revenu supérieur à 6 700 euros), à 332 euros pour un foyer de cinq personnes ou plus (avec un revenu inférieur à 5 600 euros). Cette aide suivra aussi l’évolution de l’inflation et des prix de l’énergie, et sera donc revalorisée chaque année.

Lire aussi :  Ces aides disponibles pour la rénovation énergétique immobilière vont-elles disparaitre ?

Les conditions d’éligibilité au chèque énergie

Pour être éligible au chèque énergie, il faut remplir les conditions suivantes :

  • résider en France métropolitaine ou dans les départements d’outre-mer.
  • occuper son logement à titre de résidence principale.
  • avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 7 700 euros par unité de consommation.

L’unité de consommation correspond au nombre de personnes vivant dans le foyer, pondéré selon un coefficient. Par exemple, la première personne compte pour 1, la deuxième pour 0,5, la troisième pour 0,3, etc.

Il convient de noter que les conditions d’éligibilité peuvent varier d’une année à l’autre en fonction des décisions gouvernementales et des évolutions législatives. Il est donc recommandé de se renseigner régulièrement sur les critères en vigueur.

Le chèque énergie, une aide utile et appréciée

Ce dispositif est très apprécié, car il permet aux ménages les plus modestes de faire face à la hausse des prix de l’énergie. Il est aussi un levier pour la transition énergétique, en incitant à la réalisation de travaux d’économie d’énergie. Selon une enquête de satisfaction menée en 2020, 90 % des bénéficiaires de ce chèque se disent satisfaits ou très satisfaits de cette aide. De quoi encourager cette démarche.

Lire aussi :  Demandez l’aide Ma Prime Logement Décent pour rénover votre logement : voici les conditions
vincent cuzon
Vincent Cuzon

En qualité de responsable éditorial, j'apporte ma vaste expérience dans les domaines de l'immobilier et du logement. Mon rôle consiste à partager activement mon savoir-faire, contribuant ainsi à renforcer notre positionnement dans ces secteurs passionnants.

Voir tous les articles