Ces solutions immobilières destinées aux seniors à la recherche de liquidités

Ces solutions immobilières destinées aux seniors à la recherche de liquidités

La situation économique et financière à l’heure actuelle défavorise la majorité de la population. Les personnes âgées sont particulièrement concernées. Ces derniers, ayant des ressources moins élevées que la normale, ont du mal à finir leurs fins de mois dans le positif.

Toutefois, malgré ce manque de liquidité, dans la plupart des cas ils ont un patrimoine immobiliers non exploité qui pourrait arrondir leurs mois.

Situation financière des séniors

Ces personnes vivent actuellement, dans la plupart des cas, de leurs retraites. Cependant, ces dernières années, les prix à la consommation n’ont cessé d’augmenter. L’impact sur le pouvoir d’achat des seniors fut donc terrible. En effet, avec les prix actuels sur le marché et les rémunérations mensuelles qu’ils obtiennent, ils finissent souvent la fin du mois dans le négatif.

Il s’agit là d’une situation déplorable pour ces anciens individus actifs dans le monde du travail. La source de leurs problèmes est le manque considérable de revenus. Mais pour y remédier, l’on pourrait penser à ce qu’ils fassent des prêts bancaires pour subvenir momentanément à cette crise. Mais malheureusement leurs dossiers sont souvent rejetés par les institutions bancaires à cause du fait de leur âge et de leurs faibles revenus. Toutefois, une solution existe pour qu’ils puissent profiter pleinement de la vie.

La solution : l’immobilier

Bien qu’ils soient en manque de liquidité et de ressource, les seniors disposent généralement de biens immobiliers. Ces habitations peuvent être converties en source de revenus conséquents grâce à différentes méthodes. En premier lieu, ils peuvent mettre en location l’un des biens qu’ils ont en leurs possessions. D’autant plus qu’en ce moment, il y a une pénurie d’offre sur ce marché, et ce, dans toute la France. Ce serait donc un bon moyen de générer des compléments de revenus réguliers.

Lire aussi :  IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) sera de plus en plus contrôlé et vérifié

En second lieu, ils peuvent profiter de système de vente en viager. Étant réservée aux personnes âgées, cette méthode permet de vendre son bien tout en y restant jusqu’à son décès. Plus l’âge de l’individu est élevé, plus le prix sera haut. Les rentes perçues mensuellement permettent réellement de compléter sa retraite aisément.

Troisièmement, il faut aussi parler du démembrement immobilier. Ce système permet de vendre son bien tout en conservant le droit d’y habiter. Comme pour la seconde solution, au moment de la mort de l’usufruitier la personne ayant acquis la propriété prend la possession de ce bien. L’achat se fait ici en une fois, à contrario des viagers.

Les points faibles de ces solutions

Les solutions proposées ont quand même des inconvénients. C’est notamment le cas si la personne ayant vendu le titre de sa propriété retrouve une certaine stabilité et de bonnes conditions de vie après la crise. Elle ne pourra plus faire machine arrière après avoir signé les différents contrats liés au dispositif choisi.

LAB Urba est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

En qualité de responsable éditorial, j'apporte ma vaste expérience dans les domaines de l'immobilier et du logement. Mon rôle consiste à partager activement mon savoir-faire, contribuant ainsi à renforcer notre positionnement dans ces secteurs passionnants.

Voir tous les articles