Adaptez votre logement au vieillissement découvrez les équipements éligibles au crédit d’impôt en 2024

Adaptez votre logement au vieillissement : découvrez les équipements éligibles au crédit d’impôt en 2024

Vous souhaitez améliorer le confort et la sécurité de votre logement pour mieux vieillir chez vous. Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour financer une partie des travaux d’adaptation de votre habitat. Ce dispositif fiscal, qui existe depuis 2005, a été reconduit et élargi pour l’année 2024.

Quels sont les équipements éligibles au crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt concerne les dépenses liées à l’achat et à l’installation de certains équipements spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées.

Ces matériels doivent permettre : de faciliter l’accès au logement, de sécuriser les déplacements, de prévenir les chutes ou de favoriser l’autonomie.

Ils doivent être installés dans la résidence principale du contribuable, qu’il soit propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit.

Pour l’année 2024, les équipements éligibles au crédit d’impôt sont les suivants :

  • Les accessoires sanitaires : douche à l’italienne, lavabo adapté, baignoire à porte, siège de douche, barre de maintien, etc.
  • Les matériels de sécurité et d’accessibilité : monte-escalier, ascenseur privatif, élévateur vertical, rampe d’accès, revêtement de sol antidérapant, système d’alerte, etc.
  • Les équipements domotiques : commande à distance, détecteur de présence, éclairage automatique, etc.

Veillez à ce que ces dispositifs soient fournis et installés par un professionnel qualifié. Assurez-vous également qu’il vous remette une facture détaillée mentionnant la nature, le montant et la date des travaux.

Les conditions à respecter pour bénéficier du crédit d’impôt

Pour profiter du crédit d’impôt pour l’adaptation des logements au vieillissement, vous devez respecter les conditions suivantes :

  • Avoir plus de 65 ans ou posséder la carte mobilité inclusion avec la mention « invalidité ».
  • Être résident fiscal en France.
  • Effectuer les travaux dans votre habitation principale, en France.
  • Ne pas excéder un plafond de dépenses de 5 000 € si vous êtes seul ou de 10 000 € si vous êtes en couple, majoré de 400 € par personne à charge. Cette limite s’applique sur cinq ans, du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2024.
  • Déclarer le montant des dépenses engagées dans votre déclaration de revenus de l’année suivant celle du paiement de la facture.
  • Conserver la facture du professionnel qui a réalisé les travaux, ainsi que les justificatifs de votre âge ou de votre handicap, en cas de contrôle de l’administration fiscale.
Lire aussi :  Comment savoir si vous êtes éligibles à un logement social ou à un HLM ?

Le crédit d’impôt pour l’adaptation des logements au vieillissement est une mesure incitative pour vous aider à améliorer le confort et la sécurité de votre habitat.

Il est égal à 25 % du montant des dépenses éligibles, dans la limite du plafond mentionné ci-dessus.

Il est versé sous forme de réduction d’impôt (si vous êtes imposable), ou de remboursement (si vous ne l’êtes pas ou si le crédit d’impôt est supérieur au montant de votre impôt).

LAB Urba est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

En qualité de responsable éditorial, j'apporte ma vaste expérience dans les domaines de l'immobilier et du logement. Mon rôle consiste à partager activement mon savoir-faire, contribuant ainsi à renforcer notre positionnement dans ces secteurs passionnants.

Voir tous les articles